A PHP Error was encountered

Severity: Notice

Message: Undefined variable: title

Filename: controllers/Article.php

Line Number: 317

Backtrace:

File: /home/radios/www/application/controllers/Article.php
Line: 317
Function: _error_handler

File: /home/radios/www/public/alpesdusud.laradioplus/index.php
Line: 322
Function: require_once

Hautes-Alpes : le Refuge Solidaire de Briançon inquiet

A PHP Error was encountered

Severity: Notice

Message: Undefined index: keywords

Filename: views/article_print_view.php

Line Number: 11

Backtrace:

File: /home/radios/www/application/views/article_print_view.php
Line: 11
Function: _error_handler

File: /home/radios/www/application/controllers/Article.php
Line: 320
Function: view

File: /home/radios/www/public/alpesdusud.laradioplus/index.php
Line: 322
Function: require_once

" />

A PHP Error was encountered

Severity: Notice

Message: Undefined property: stdClass::$updated_date

Filename: views/article_print_view.php

Line Number: 85

Backtrace:

File: /home/radios/www/application/views/article_print_view.php
Line: 85
Function: _error_handler

File: /home/radios/www/application/controllers/Article.php
Line: 320
Function: view

File: /home/radios/www/public/alpesdusud.laradioplus/index.php
Line: 322
Function: require_once

1970-01-01T01:00:00+01:00" />

Hautes-Alpes : le Refuge Solidaire de Briançon inquiet

Hautes-Alpes : le Refuge Solidaire de Briançon inquiet

SOCIÉTÉ / SANTÉ / Un arrêté a été pris par la préfète des Hautes-Alpes pour suspendre l’accès à la structure de tout nouvel arrivant jusqu’au 19 septembre inclus. La structure se préoccupe de la sécurité « des familles qui arriveront pendant la semaine »

 

- Hautes-Alpes -

 

Alors que l’accueil de nouveaux migrants est interdit par un arrêté préfectoral au Refuge Solidaire de Briançon, la structure se dit inquiète. Pour rappel, trois personnes ont été testées positives à la COVID 19. Un arrêté a été pris par la préfète des Hautes-Alpes, Martine Clavel, pour suspendre l’accès à la structure de tout nouvel arrivant jusqu’au 19 septembre inclus. Aujourd’hui, la structure se préoccupe de la sécurité « des familles qui arriveront pendant la semaine ». Elle s’interroge: alors que « le maire est responsable de la sécurité des personnes sur son territoire », « comment compte-t-il assurer la prise en charge de ces personnes hébergement, nourriture, hygiène et santé ? ». Refuge Solidaire qui espère que la solidarité de l’équipe municipale et des citoyens soit au rendez-vous.
 

A. Vallauri