Hautes-Alpes : Arnaud Murgia suspendu de Les Républicains 05

Hautes-Alpes : Arnaud Murgia suspendu de Les Républicains 05

POLITIQUE / Malgré le retrait de son investiture, le président LR 05 jusqu'à ce jour continuait à faire campagne contre son propre camp. La sanction est tombée : il est suspendu pendant trois ans du parti.

 

- Hautes-Alpes -

 

Législatives : le débat de l’investiture LR-UDI sur la 2ème circonscription des Hautes-Alpes est bel et bien clos. Et la sanction est tombée pour Arnaud Murgia : celui qui occupait jusque-là la fonction de président de Les Républicains dans les Hautes-Alpes se voit suspendu de son parti pour une durée de trois ans.

 

Du rapport de force statutaire à une sanction statutaire

« Juridiquement, j’ai le droit de me présenter car les 2.400 délégués du conseil national des Républicains ne m’ont pas retiré l’investiture obtenue en juin 2016 et renouvelée en janvier 2017 », rappelait sur Alpes 1 il y a quelques semaines Arnaud Murgia. Le candidat, investi par deux fois par la Commission Nationale d’Investiture, avant que les accords nationaux avec l’UDI ne fassent pencher la balance et l’investiture vers Chantal Eyméoud, s’appuyait sur l’article 44 des statuts du parti : « le Bureau Politique habilite la Commission Nationale d’Investiture dont la composition initiale a été fixée au printemps 2013 et confirmée le 2 février dernier – à établir la liste des candidats investis ou soutenus par le mouvement aux élections législatives de juin 2017 ».

 

Le pilier de Les Républicains 05 suspendu

S’il a continué à faire campagne pour la seconde circonscription des Hautes-Alpes, malgré la décision de son parti, n’hésitant pas à qualifier la candidature de Chantal Eyméoud « sans conviction, par défaut et inscrite dans le cumul des mandats », Arnaud Murgia ne semblait pas avoir été le destinataire de plusieurs signaux d’alerte envoyés par son parti. Ainsi, la semaine dernière, il démentait sur Alpes 1 avoir reçu un courrier de mise en demeure de son parti et de son secrétaire général, Bernard Accoyer, lui demandant de retirer sa candidature, « si vous persistez dans votre démarche, le comité politique sera saisi pour statuer sur votre cas conformément aux statuts et au règlement intérieur de notre mouvement. »

Une menace désormais mise à exécution, suite à la réunion du bureau politique : dans un autre courrier daté du 10 mai, le même Bernard Accoyer informe Arnaud Murgia de sa suspension pendant une durée de trois ans du parti. « Au lieu de soutenir l’action de votre famille politique en cette période de nécessaire rassemblement, vous entretenez la confusion et la désunion au sein de nos électeurs et sympathisants ». Un comportement qui porte « préjudice » selon le secrétaire général LR et qui constitue une « faute grave alors qu’il est de votre responsabilité de respecter nos règles et nos valeurs ». Arnaud Murgia ne pourra donc plus se prévaloir de l’appartenance à LR pour faire campagne.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

En ce moment sur La Radio Plus - Là La Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios