Hautes-Alpes : « déterminer une ligne claire pour être dans une opposition constructive », J-M Bernard

Hautes-Alpes : « déterminer une ligne claire pour être dans une opposition constructive », J-M Bernard

POLITIQUE / Le président (LR) du conseil départemental des Hautes-Alpes, Jean-Marie Bernard, félicite la victoire des nouveaux parlementaires, mais se projette déjà vers l’avenir politique de la droite.

 

- Hautes-Alpes -

 

Si le président (LR) du conseil départemental des Hautes-Alpes, Jean-Marie Bernard, apporte ses félicitations de circonstance aux parlementaires de La République En Marche, élus dans les Hautes-Alpes (Pascale Boyer et Joël Giraud), l’élu n’en oublie pas non les candidats malheureux de la droite.

En savoir plus >>> Hautes-Alpes : Joël Giraud et Pascale Boyer, les nouveaux députés du département

 

« J’ai une pensée amicale pour nos deux candidats de la Droite, Catherine Asso et Arnaud Murgia, qui n’ont pas démérité. Ils ont mené un combat politique, au contact du terrain, de nos concitoyens en portant dignement nos valeurs », indique Jean-Marie Bernard.

Et demain la droite ? Pas de doute pour le président du département, demain le parti devra passer par la case examen de conscience avant d’agir : « désormais, il appartient à nous, les Républicains, de déterminer une ligne claire pour être dans une opposition constructive au cours des cinq prochaines années, tant à l’Assemblée nationale que sur le terrain. »


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

En ce moment sur La Radio Plus - Là La Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios