Hautes-Alpes : cabine téléphonique de Ceillac, un sursis de quelques mois

Hautes-Alpes : cabine téléphonique de Ceillac, un sursis de quelques mois

SOCIÉTÉ / En mars dernier, le maire de la commune du Queyras s'opposait au démontage de cette unique cabine, avançant l'état de la téléphonie mobile trop "aléatoire". Orange répond : la cabine n'est pas assez utilisée et la commune est couverte à 100 % par la 2G

 

- Hautes-Alpes -

 

Orange met en place un plan d’action pour résoudre les problèmes de téléphonie mobile dans les Hautes-Alpes. Après avoir été interpellé en mars dernier par le député du département, Joël Giraud, la société répond au Parlementaire début août.

 

D’une « étude approfondie » à un « plan d’actions »

Une étude « approfondie » a été menée par la société sur la qualité de service : les liaisons en faisceau hertzien, l’optimisation de la couverture et les difficultés d’intervention dus aux contraintes géographiques. Un plan d’action a ainsi été présenté au Conseil Départemental, qui consiste à mettre sous surveillance les liaisons pour intervenir rapidement en cas de panne. Des équipements seront renouvelés. Quant à la fibre optique, elle sera déployée en lien avec le syndicat PACA THD, « lorsque c’est possible ».

 

La cabine téléphonique de Ceillac en sursis ?

Le 21 mars dernier, le maire de la commune Christian Grossan, s’oppose au démontage de la seule cabine téléphonique installée dans le hall d’entrée de la mairie, qui héberge également l’office de tourisme et l’agence postale. Les techniciens sont empêchés d’accès, l’élu considérant cette opération comme « une atteinte aux services publics dans une commune rurale dont les liaisons téléphoniques sont aléatoires ». La société Orange précise dans ce même courrier « comprendre » ce refus mais explique agir en conformité avec la loi Macron : Ceillac étant couverte à 100 % en 2G, « la loi prévoit la dépose des cabines téléphoniques ne remplissant plus la fonction de service universel ». L’entreprise pointe également la faible utilisation de l’appareil, « équivalant à 6 secondes par jour en 2016 ». Un point sera réalisé en septembre concernant la cabine, au regard du plan de modernisation réalisé par Orange. Elle précise que, dans les Hautes-Alpes, 74 % de la population est couverte par la 4G, 95 % en 3G et 99 % en 2G « La commune de Ceillac, non encore couverte en 4G, présente une couverture de population de 100 % en 2G et 99,5 % en 3G et celle de Saint-Véran est aussi couverte à 100 % en 2G », poursuivent les responsables.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

En ce moment sur La Radio Plus - Là La Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios