Hautes-Alpes : face aux Dragons, les Rapaces n'ont pas eu à rougir

Hautes-Alpes : face aux Dragons, les Rapaces n'ont pas eu à rougir

SPORTS / Pour la première rencontre de Ligue Magnus, ce vendredi soir en déplacement, les Rapaces de Gap se sont inclinés 3 à 2. Une défaite, certes, mais la tête haute pour des Gapençais qui ont su calmer les ardeurs rouennaises tout en imposant leur tactique offensive

 

- Hautes-Alpes - 

 

Rien n'était facile ce vendredi soir pour les Rapaces de Gap. Car, pour la première rencontre de Ligue Magnus, il fallait encaisser un déplacement jusqu'à Rouen avec la fatigue qui l'accompagne. Puis faire sans certains joueurs, comme Maurin Bouvet et Pierre Crinon, blessés. Enfin, il fallait armer les crosses face à l'une des équipes du championnat français au plus grand budget, tenante du titre et qui n'a pas eu à subir 19 changements comme dans les camps gapençais. Alors, non, rien n'était simple.

 

Un premier tiers, à l'avantage rouennais mais...

Et dans le premier tiers, les hommes du Luciano Basile subissent les attaques sur la glace de l'Ile Lacroix, sans parvenir à inquiéter les buts adverses. Une attaque bien en place, des passes longues et fluides, un portier, Matija Pintaric, véritable Cerbère devant ses cages, c'est finalement Florian Chakiachvily qui ouvre le score. Rouen prend ensuite le large sous la cross de Joris Bodin au 2ème tiers et les Dragons mènent 2 à 0.

 

Les Rapaces sont là ! 

Mais la fatigue de la CHL aidant, ou bien tout simplement le jeu devenant plus équilibré, les Rapaces reprennent de la place sur la glace, revoient leur maitrise du jeu, ne se laissent plus dominés. Et saisissent chaque erreur à leur avantage. Alors que Pintaric arrête un premier assaut gapençais, Parker Reno lancé à plein régime, reprend le palet pour le pousser dans les filets adverses. 

Le troisième tiers n'a même pas commencé que Romain Gutierrez égalise lors d'une période de supériorité numérique et trouve la lucarne du portier rouennais. Tous les espoirs renaissent dans le camp des hommes de Basile. Mais les Dragons savent eux aussi saisir les fautes adverses, et c'est sur l'une des très rares erreurs du gardien Jordon Cook qui lâche le palet alors dans sa mitaine que les Dragons mettent le 3ème but fatidique. Malgré l'opportunité d'un tir de pénalité, Romain Gutierrez manque la cage. 

Bilan de cette soirée : certes c'est une défaite. Mais face à l'une des meilleures équipes sur le papier, venant de marquer une victoire historique en CHL face aux Tchèques de Mountfield, elle est plus qu'honorable et promet de beaux moments pour cette saison. Prochaine rencontre, ce sera mardi à domicile face à Lyon. 

 

C. Michard


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur La Radio Plus - Là La Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios