Hautes-Alpes : le réseau Hospitalité demande la scolarisation des migrants se présentant comme mineurs

Hautes-Alpes : le réseau Hospitalité demande la scolarisation des migrants se présentant comme mineurs

ÉDUCATION / Selon eux, 85 % des migrants se présentant comme mineurs non accompagnés se voient refusés un accompagnement. Pourtant, 80 % d'entre eux seront reconnus par la suite

 

- Hautes-Alpes - 

 

Ils demandent la scolarisation de tous les migrants se présentant sur le territoire haut-alpin comme mineurs non accompagnés. Le réseau hospitalité, composé de partis politiques, d'associations ou encore de la fédération des parents d'élèves, sera mobilisé ce lundi à 15h30 devant l'Inspection Académique des Hautes-Alpes. 


Pourquoi prendre en charge l'accompagnement de mineurs non accompagnés qui ne sont pas reconnus ? 

Il faut en effet préciser que l'accompagnement à l'hébergement et l'éducation des Mineurs Non Accompagnés est bel est bien pris en charge par le Département des Hautes-Alpes, titulaire de la compétence. Mais, selon le réseau Hospitalité, 85 % d'entre eux se voit recevoir un refus de prise en charge "et sont renvoyés vers une longue procédure juridique comprise entre 3 et 18 mois". Une période durant laquelle ils n'ont pas accès à l'hébergement et l'éducation, "pourtant, au terme de leur procédure, près de 80 % d'entre eux seront reconnus mineurs et pris en charge par l'aide sociale à l'enfance". 

Le réseau demande donc des explications sur ce qu'il considère être une "différence de traitement". 

 

C. Michard


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur La Radio Plus - Là La Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios