Hautes-Alpes : la sécheresse à Gap était prévisible selon Isabelle David

Hautes-Alpes : la sécheresse à Gap était prévisible selon Isabelle David

ENVIRONNEMENT / Selon la conseillère d'opposition Isabelle David, la ville de Gap doit engager des négociations avec l'ASA

 

- Hautes-Alpes - 

 

Sécheresse : la ville de Gap prend des mesures d’économie d’eau alors que la réserve des Jaussauds peut désormais assurer seulement 50 jours d’autonomie.

En savoir plus >>> Hautes-Alpes : face à la Sécheresse, la ville de Gap prend des mesures d’économie de l’eau

Une situation qui était prévisible selon la conseillère municipal d’opposition du groupe « Tous Capables G.A.U.C.H.E » Isabelle David. Selon l’élue, il s’agit du résultat des « tiraillements et querelles entre la ville de Gap et l’ASA du Canal récurrents, il n’y a aucune avancée vers des solutions qui, à court terme nécessiteraient des investissements mais qui, à moyen et long terme, permettraient de régler une fois pour toute ce problème ». Isabelle David demande des négociations avec tous les partenaires, basées sur des notions de bien commun et d’intérêt général, « il y a urgence à relancer les études et planifier les aménagements nécessaires pour l’utilisation de la nappe des Choulières qui offre des réserves en quantité suffisante d’une eau de qualité. Par ailleurs, il aurait fallu prévoir le remplissage de la réserve des Manes, ce qui n’a pas été fait ».


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

En ce moment sur La Radio Plus - Là La Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios