Hautes-Alpes : Enedis veut agir plus vite en cas d’intempéries

Hautes-Alpes : Enedis veut agir plus vite en cas d’intempéries

ENVIRONNEMENT / ÉNERGIES / Chaque année, l’entreprise compose une Fire, une Force d’Intervention Rapide Électricité, grâce à des « correspondants intempéries » bénévoles dans les communes des Alpes du Sud.

 

- Hautes-Alpes -

 

Agir plus vite lors d’événements climatiques majeurs : l’objectif d’Enedis, le distributeur d’électricité. Chaque année, l’entreprise compose une Fire, une Force d’Intervention Rapide Électricité, grâce à des « correspondants intempéries » bénévoles dans les communes des Alpes du Sud.

 

« Comme je dis souvent, ce sont nos yeux sur le terrain », C. Pelletier

 

Après une journée de formation en octobre dans les Alpes de Haute-Provence, elle avait lieu ce vendredi dans les Hautes-Alpes à Gap.

 

À lire également >>> Alpes de Haute-Provence : des "correspondants intempéries" dans toutes les communes

 

Agir au plus vite et au plus près

Une Force d’Intervention qui existe depuis 2009 et qui est présente dans une cinquantaine de communes des Hautes-Alpes. Leur rôle est d’effectuer les premiers diagnostics, rendre compte rapidement de l’avarie et sécuriser la zone si nécessaire. En aucun cas, il ne faut toucher une ligne tombée au sol, car celle-ci pourrait toujours être alimentée en courant.

Le « correspondant intempéries » a aussi un rôle de facilitateur, pouvant aiguiller rapidement les techniciens d’Enedis sur la zone touchée. Il peut dégager les accès, en cas de neige, d’éboulement ou de chutes d’arbres.

 

Christian Pelletier est le directeur d’Enedis dans les Alpes du Sud :


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

En ce moment sur La Radio Plus - Là La Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios