Hautes-Alpes : le maire de Gap dit non à la création de 80 places pour l’accueil des demandeurs d’asile.

Hautes-Alpes : le maire de Gap dit non à la création de 80 places pour l’accueil des demandeurs d’asile.

SOCIÉTÉ / A l’initiative du Conseil Départemental et de l’Etat, deux structures sont en projet pour accueillir 30 mineurs non accompagnés et l’autre pour héberger 50 demandeurs d’asile

 

-Hautes-Alpes-

 

Le maire de Gap dit non à la création de 80 places supplémentaires pour l’accueil des demandeurs d’asile. A l’initiative du Conseil Départemental et de l’Etat, deux structures sont en projet pour accueillir 30 mineurs non accompagnés et l’autre pour héberger 50 demandeurs d’asile. Le maire de Gap indique que selon lui, « la commune dispose déjà sur son territoire de suffisamment de places d’hébergement officielles pour ne pas y concentrer 80 places supplémentaires. » Roger Didier qui souhaite souligner que « la ville de Gap n’ignore pas la détresse de nombreux migrants. Le conseil municipal avait accepté à l’unanimité il y a un an d’accueillir  30 migrants issus de la Jungle de Calais. »


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

En ce moment sur La Radio Plus - Là La Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios