Hautes-Alpes : « Les Diables Rouges iront en Magnus », G. Lebigot

Hautes-Alpes : « Les Diables Rouges iront en Magnus », G. Lebigot

SPORTS / En cas de nouvelle victoire ce mercredi ou jeudi, les Diables Rouges de Briançon seront champions de France en D1 de hockey sur glace. L'équipe pourra donc accéder à la Ligue Magnus, mais elle peut refuser comme Brest l'avait fait... contre d'importantes amendes financières et sportives

 

- Hautes-Alpes -

 

La tension montera d'un cran ce mercredi soir dans les vestiaires des Diables Rouges de Briançon et sur les gradins de la patinoire René Froger. Troisième rencontre de l'équipe haut-alpine face aux Bisons de Neuilly-sur-Marne. Un troisième match qui, s'il se concluait par une troisième victoire, propulserait alors les Diables champions de France de D1 en hockey sur glace et nouvelle équipe à accéder à la Ligue Magnus. Mais si la montée est alléchante et motivante sportivement, elle peut aussi être risquée financièrement pour les reins d'un club. C'est ainsi que Brest avait refusé sa montée pour la saison 2016-2017.

 

L'exemple de Brest

2016 : les Albatros de Brest sont qualifiés sur la glace pour la prochaine saison de la Ligue Magnus. À cette époque, une nouvelle formule est annoncée avec deux équipes en moins mais plus de matches. De nouvelles contraintes de calendrier qui font trembler les dirigeants du club, demandant alors à la Fédération Française de hockey sur glace « d'intégrer une autre division» notamment la D1. La FFHG prend acte de cette demande écrite et rétrograde ainsi le club de Brest en championnat de Division 1 pour la saison 2016-2017. Mais pas sans sanctions, notamment pécuniaire avec 10.000 euros d'amendes, et sportive avec l'interdiction de participer aux phases finales pour le titre de la division. 

 

« On respectera nos engagements », G. Lebigot

 

Bien sûr il ne faut pas vendre la peau des Bisons avant de l'avoir tuée, et il faut encore que les hommes de Claude Devèze s'imposent ce mercredi ou jeudi soir. En cas de victoire, ils reviendraient alors sur la glace de la Ligue Magnus, championnat qu'ils avaient quitté en mars 2016. Et pour Guillaume Lebigot, président du club, pas de doutes, les Diables ne suivront pas la trace des Albatros. 


Les commentaires sont désactivés pour cette info.

En ce moment sur La Radio Plus - Là La Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios