Hautes-Alpes : inventeur à Névache, il va brûler ses brevets

Hautes-Alpes : inventeur à Névache, il va brûler ses brevets

SOCIÉTÉ / Avec deux autres inventeurs, ils veulent dénoncer symboliquement « l’arnaque des brevets »

 

- Hautes-Alpes -

 

Ils veulent symboliquement brûler leurs brevets pour dénoncer « l’arnaque des brevets ». Trois inventeurs vont se retrouver ce samedi à Névache sur le terrain de l’un d’entre eux. Des inventeurs qui au départ voulaient faire exploser une bouteille de gaz sur ce terrain mais qui finalement ont renoncé. « On va faire simplement brûler nos brevets, j’en ai plus de 20 kg de papiers, de procédures et de brevets qui ne servent à rien. Je pensais qu’en payant un brevet assez cher, on était protégé et au final je me suis rendu compte lorsqu’un de mes clients m’a copié une clef à gaz que j’ai inventée. J’ai voulu l’attaquer mais c’était plus de 100.000 euros donc j’ai abandonné » souligne Michel Babaz, inventeur depuis les années 80. Installé à Névache, il a notamment fabriqué une clef à gaz et a reçu la médaille d’or au concours Lépine en 1993. « Nous ce que l'on veut, c’est qu’il y ait une assurance juridique. À chaque fois qu’on a écrit, on nous dit qu’il n’y a pas d’assureurs qui peuvent assurer les montants de la procédure. On sait pourquoi, beaucoup de brevets sont copiés par des grands groupes, ils ne veulent pas que le petit attaque » termine Michel Babaz.


Les commentaires sont désactivés pour cette info.

En ce moment sur La Radio Plus - Là La Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios