Hautes-Alpes : devant la justice pour avoir violenté son bébé d'un an

Hautes-Alpes : devant la justice pour avoir violenté son bébé d'un an

FAITS DIVERS / L’examen psychiatrique de la femme, originaire de Guinée, fait état d’une bipolarité qui, cependant, ne nécessite pas d’hospitalisation d’office

 

- Hautes-Alpes -

 

Une femme, originaire de Guinée, devant la justice pour violences volontaires sur son bébé d’un an. Les faits ont eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi à Briançon. Après un appel des pompiers, les policiers du commissariat de Briançon se rendent au domicile d’une famille. Selon le père, sa conjointe, enceinte de huit mois, aurait perdu patience alors qu’elle donnait le biberon à son autre enfant âgé d'un an. Elle l'aurait alors projeté au sol. Il explique aussi aux policiers avoir dû intervenir pour empêcher la mère d’ouvrir la fenêtre. La mise en cause aurait alors bousculé son mari, ce denier a été blessé au pied. L’homme déclare aussi que sa femme a déjà été violente envers l’enfant. Pris en charge par les pompiers, le père et le bébé ont été transportés sur l’hôpital de Briançon. La femme interpellée vers 1h00 du matin et placée en garde à vue n’a pas reconnu les faits. Elle nie toutes violences intentionnelles sur le bébé et sur son mari. L’examen psychiatrique fait état d’une bipolarité qui cependant ne nécessite pas d’hospitalisation d’office. La femme de 22 ans sera convoquée devant la justice en septembre prochain pour « violences volontaires sur mineur sans ITT et violences volontaires sur conjoint sans ITT ».

 

A. Vallauri


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur La Radio Plus - Là La Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios