Hautes-Alpes : squat de l’Imprimerie, R. Didier menace de se retirer du programme « Action Coeur de ville »

Hautes-Alpes : squat de l’Imprimerie, R. Didier menace de se retirer du programme « Action Coeur de ville »

SOCIÉTÉ / POLITIQUE/ « A défaut de solution rapide, le maire annonce au Gouvernement que la Ville de Gap envisage de se retirer du programme national « Action Cœur de ville » » indique la mairie de Gap.

 

- Hautes-Alpes -

 

Squat de l’Imprimerie, Roger Didier menace de se retirer du programme « Action Coeur de ville ». En juin dernier, le centre social autogéré Cesaï qui occupe le Carré de l’Imprimerie à Gap, a obtenu un délai supplémentaire de 30 mois. La justice a estimé que les locaux ne sont pas dangereux et s’est appuyée également sur l’absence de plaintes de riverains depuis l’occupation. Une décision de justice aux « conséquences délétères » selon le maire de Gap qui soulignait à l’époque que ces lieux étaient occupés « sans droit ni titre ». Désormais, le maire de Gap demande à l’État de prendre « ses responsabilités », il a écrit au Premier ministre, au ministre de l'Intérieur et à la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales. Un courrier a également été adressé au préfet de Région et à la préfète des Hautes-Alpes. « A défaut de solution rapide, le maire annonce au Gouvernement que la Ville de Gap envisage de se retirer du programme national « Action Cœur de ville » » indique la mairie de Gap. Une réunion publique a été organisée le 11 juillet dernier. Selon la municipalité « plus d'une cinquantaine d'habitants, de propriétaires et de commerçants y ont participé. Ils ont souligné des problèmes d'incivilités, de nuisances, de comportements agressifs, tous liés à ce squat. » Roger Didier demande « aux autorités de l'Etat de régler rapidement cette situation » et que « des mesures de relogement pour les occupants sans titre et de rétablissement de la sécurité publique doivent être prises dans les meilleurs délais par l'Etat » Toujours selon l’édile ce squat remet en cause « l'opération de restructuration urbaine du « Carré de l'Imprimerie ».

A. Vallauri


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur La Radio Plus - Là La Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios