Hautes Alpes : « On va essayer d’avancer marche par marche »

Hautes Alpes : « On va essayer d’avancer marche par marche »

SPORTS / Éric Medeiros, le nouvel entraîneur des Diables Rouges de Briançon était l'invité du 8:30 Sport

 

- Hautes Alpes -

 

« Tout est remis à zéro. Je viens, je découvre, j’observe et je veux mettre en place des choses mais tout est remis en question ». Voici les premiers mots d’Éric Medeiros, le nouvel entraineur des Diables Rouges de Briançon. Le Canado-portugais de 42 ans veut ramener un nouvel élan à cette équipe qui a enchainé 15 défaites en autant de rencontres en Ligue Magnus, sans oublier une défaite dès son entrée en lice de la Coupe de France, le 23 octobre dernier face aux Rapaces de Gap. C’est la défaite deux jours plus tôt toujours face au rival haut-alpin en championnat qui avait scellé le sort de Claude Devèze, l’ancien coach des Diables Rouges.

 

« On a choisi de repartir à zéro avec nos capitanats. Les gars ont une petite semaine pour montrer qui sont les leaders de ce groupe et qu’ils ont la volonté d’aller de l’avant »

 

Conscient de la tâche qui l’attend, Éric Medeiros a cependant accepté ce premier poste en tant que coach principal d’une équipe de Ligue Magnus avec l’envie de rêver. « Tant qu’il y a de l’espoir, on y va ! Il reste 25 matchs avec beaucoup de points à prendre face à nos adversaires directs pour grimper au classement. On va essayer d’avancer marche par marche » annonce l’ex-entraineur adjoint des Lions de Lyon.

 

Son ancienne équipe qui aurait pu assurer une série de play-offs aux Diables Rouges de Briançon

Suite à la non-validation des Lyonnais en Ligue Magnus, aucune des 11 équipes du championnat ne pouvait désormais descendre en Division 1, enlevant par conséquent tout enjeu sportif à la poule de classement entre les trois derniers de la saison régulière. Pour pallier à cela, la Fédération a proposé un premier tour entre les équipes classées entre la 6ème et 11ème place avant de retrouver les cinq premiers de la phase régulière en quarts, mais cette formule a vu le refus de Grenoble et Mulhouse. Nécessitant une unanimité au sein des clubs de la Ligue Magnus, cette option n’a donc pas pu être validée. Un statuquo qui a « très déçu » le Canado-portugais « car ça inculquait un nouveau souffle. Une série de play-offs, c’est une nouvelle saison qui commence. C’est vrai que cette décision met un petit coup ».

Une déception qu’il faudra rapidement oublier car le championnat reprend ses droits le 12 novembre prochain suite à cette trêve internationale avec la réception à René Froger des Bruleurs de Loup de Grenoble« Le ténor de ce championnat » pour Éric Medeiros qui démarre sa nouvelle aventure briançonnaise dans le vif du sujet.

 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur La Radio Plus - Là La Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios