Hautes-Alpes : un nouvel équipement de pointe au service d’imagerie médicale du CHICAS de Gap

Hautes-Alpes : un nouvel équipement de pointe au service d’imagerie médicale du CHICAS de Gap

SANTÉ / L’ostéodensitométrie est l’examen qui permet de déterminer la densité minérale des os, et donc d’évaluer le risque de fracture

 

- Hautes-Alpes -

 

C’est un nouvel équipement de pointe qui fait désormais partie du service d’imagerie médicale du CHICAS de Gap, depuis le 1er octobre dernier. L’ostéodensitométrie est l’examen qui permet de déterminer la densité minérale des os, et donc d’évaluer le risque de fracture. Il s’agit, grâce à cette technologie, de diagnostiquer mais aussi de prévenir l’ostéoporose. Une pathologie qui cause près de 40.000 fractures par an sur le territoire national. L’ostéoporose est deux à trois fois plus fréquente chez les femmes que chez les hommes. 39% d'entre elles souffrent d’ostéoporose vers l’âge de 65 ans. « Classiquement l’examen mesure la densité minérale osseuse. L’idée, c’est que selon la valeur de la densité minérale osseuse on peut classer les gens. C’est en fonction de la perte de masse osseuse qu’on peut les classer et ça permet d’évaluer le risque de fracture chez ses patients » explique Anthonio Espin, chef de service d’Imagerie Médicale au Centre Hospitalier de Gap.

 

« C’est principalement chez les femmes ménopausiques, ça peut être chez les hommes aussi, ça peut être aussi chez les enfants. Dans ce cas-là c’est pour des maladies particulières et c’est sur indications spécialisées du pédiatre », A. Espin


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur La Radio Plus - Là La Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios