Hautes-Alpes : « le club des Rapaces n’est pas mort »

Hautes-Alpes : « le club des Rapaces n’est pas mort »

SPORTS / Alors que la mairie de Gap a imposé des mesures d’accueil lors du match Gap/Marseille à l’Alp’Arena, le président du club Jérôme Escallier regrettait des « contraintes drastiques »

 

- Hautes-Alpes - 

 

Il le disait lui-même, c’est la saison de toutes les incertitudes. La crise sanitaire qui touche actuellement la France met du plomb dans l’aile des clubs sportifs. Entre l’accueil du public, le besoin de réaliser du chiffre et le respect des contraintes sanitaires, les clubs doivent trouver le bon équilibre. Équilibre que les Rapaces de Gap, équipe de hockey évoluant en Ligue Magnus, semblait atteindre. « On a besoin que les spectateurs viennent à l’Alp’Arena et profitent un maximum », soulignait Jérôme Escallier. Ainsi, pour éviter les mouvements de foule, la capacité d’accueil avait été réduite à 1.800 à 2.000 personnes. Mais à la veille de la rencontre amicale face à Marseille, la mairie a donné un nouveau tour de vis, et a imposé des « contraintes drastiques » au club. Parmi elles, la limitation à 1.000 spectateurs. « Nous aurions pu décider d’annuler le match, mais nous avons besoin de jouer, de faire des recettes », déclarait Jérôme Escallier qui a remercié les supporters et les bénévoles, « eux seuls nous soutiennent et nous font avancer ». 

Les Rapaces auront pu néanmoins retrouver le sourire grâce à leur victoire 5 à 1 face au club de D1, Marseille. De quoi rattraper leur défaite la veille face à Briançon, 2 à 1. Des Diables Rouges qui voient leur début de saison repoussée. L’équipe devait affronter Chamonix le 26 septembre, la rencontre est finalement repoussée au dimanche 18 octobre.

C. Cava Michard


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur La Radio Plus - Là La Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios