Hautes-Alpes : C.Pierrel compte faire une entrée au conseil municipal par la grande porte

Hautes-Alpes : C.Pierrel compte faire une entrée au conseil municipal par la grande porte

POLITIQUE / Ce vendredi se tiendra le conseil municipal de Gap, avec l’arrivée de Christophe Pierrel, qui succède à Karine Berger. Un élu qui vise l’union à travers un programme commun avec l’ensemble de l’opposition. De quoi ferrailler pendant deux ans avec le maire sortant.

 

-Hautes-Alpes-

 

À en croire Christophe Pierrel, tête de liste d’Ambition Pour Gap aux municipales de 2020, le groupe d’opposition au sein de la Capitale Douce devrait adopter une nouvelle apparence. « Depuis la démission de Karine Berger, des discussions sont menées avec les uns et les autres pour mettre fin à certains doutes », annonce Christophe Pierrel. « Une opposition constructive avec une dynamique tournée vers 2020, il faut qu’on en finisse de l’opposition pour l’opposition », proposant aux autres membres des groupes d’opposition de faire front commun, sur un programme commun « et je crois que sur sommes sur le point de converger sur cette dynamique », déclare Christophe Pierrel. Finies donc les déclarations sur le thème « nous ne ferons pas de chèque en blanc à Christophe Pierrel » ? Selon l’intéressé, tout cela est du passé. Mais pas de quoi encore annoncer qu’il est aujourd’hui officiellement le porte-parole de l’opposition dans un groupe commun.

 

« Nous ne ferons pas un rassemblement de partis politique, mais un rassemblement de gapençais quelles que soient leurs appartenances politiques avec la dynamique d’Ambition Pour Gap », C.Pierrel.

 

Une dynamique « à l’opposé » de Roger Didier

Le préalable du projet pour Christophe Pierrel est de « construire un projet avec l’ensemble de l’opposition. » Désignant Roger Didier, comme un maire « seul aux commandes, qui décide de tout. De notre côté, nous ne sommes pas dans une dynamique où tout est décidé par une personne ».

Roger Didier, un seul en scène ? Selon Christophe Pierrel, il suffit de feuilleter le dernier Gap En Mag’ (journal municipal de la ville) pour s’en convaincre : « Roger Didier est partout et seul son nom est écrit en majuscule, même la préfète n’a pas droit à cet égard. Huit fois en photo, sans qu’aucun de ces adjoints n’y soient, il en est même à écrire seul ‘l’expression libre de la majorité’, les élus de la majorité découvrant le contenu lors de la réception du magazine dans leur boite aux lettres. »

Un journal municipal qui serait également devenu tract de pré-campagne pour Roger Didier : « regardez la nouvelle rubrique ‘promesse(s) tenue(s)’, elle répond point par point aux critiques que je porte, je crois que le maire est entré en campagne contre moi (…) ça montre aussi les moyens qui sont mis à disposition par les Gapençais pour le maire, mais je ne crois pas que ce soit l’usage normal de ce genre de magazine. »

Sur le fond, Christophe Pierrel s’interroge toujours sur les choix de l’édile concernant le stade nautique, considérant toujours que le maire a fait courir des risques à la population : « il savait et il a laissé cette piscine ouverte pendant 6 mois. » Et si les travaux sont aujourd’hui en cours, « aucune décision n’a été actée en conseil municipal, sans l’avis de l’opposition ni de la majorité » dénonce encore le candidat d’Ambition Pour Gap. Idem, selon Christophe Pierrel, pour le parking de la Providence : « vendredi une délibération doit être votée sur la maitrise d’ouvrage, mais l’intégralité du projet est déjà détaillée dans le Gap en Mag’ (…) où est la place des élus dans le travail des dossiers ? »

Enfin, celui-ci regrette que les 400 pages des délibérations du conseil municipal soient envoyées une semaine avant. « Comment voulez-vous que les élus, qui pour la plupart travaillent également en plus de leur poste d’élus, puissent avoir le temps d’analyser et de préparer leurs dossiers ? »

Des conseils municipaux dans lesquels seul Roger Didier porterait les décisions les plus importantes, dont celles aux associations : « il n’y a pas de critères précis pour éviter les dérives. »


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur La Radio Plus - Là La Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios