Région PACA : R.Muselier propose aux citoyens de décider de la politique régionale

Région PACA : R.Muselier propose aux citoyens de décider de la politique régionale

POLITIQUE / Alors que le président de la région Provence Alpes Côté d’Azur présentait ce vendredi ses vœux à la presse, il estime avoir entendu le besoin d’expression de la population et annonce la mise en place d’une plateforme participative. Dès que 10 % de la population soumet une proposition, elle sera débattue en hémicycle

 

- Région PACA -

 

Alors que le président (LR) de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur présentait ses vœux à la presse ce vendredi matin, il est bien évidemment revenu sur le mouvement des gilets jaunes, « syndrôme d’un profond malaise dont tous les élus sont responsables. Mais en premier lieu le président de la République et le Premier ministre ». Renaud Muselier n’a pas hésité à qualifier la majorité présidentielle « d’arrogante » tachée « d’inexpérience », et regrette une « recentralisation avec un pouvoir jacobin entre les mains d’un seul homme ».

 

« La France n’est pas une immense ZAD », R. Muselier

 

Le président est bien évidemment revenu sur sa cagnotte mise en place pour soutenir les forces de l’ordre blessées à l’occasion des mouvements des gilets jaunes. 1,5 million a été récolté en l’espace de 72 heures, « j’ai été surpris du soutien apporté à Christophe Dettinger, ce voyou qui a frappé des gendarmes au sol. Le succès de cette cagnotte est rassurant, c’est un clin d’œil bienveillant aux forces de l’ordre ».

Face aux gilets jaunes, l’élu réclame au gouvernement de rétablir « d’urgence l’autorité de l’Etat » et aux mobilisés de laisser les « commerçants travailler en ce premier week-end de soldes ».

 

Gilets jaunes, symbole d’une population qui demande l’expression et la participation politique

C’est une forme de Référendum d’Initiative Citoyenne (RIC) régional que le président Muselier veut mettre en place dès le mois de février. S’il n’en porte pas le nom, il en porte le concept : il s’agira d’une plateforme participative « où les citoyens pourront s’exprimer en amont et en aval des décisions ». Mais au delà de la simple expression et de l’avis déposé, ils pourront aussi mettre une décision au vote et au débat du Conseil Régional « dès lors que 10 % de la population soumettent cette proposition ».

 

 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur La Radio Plus - Là La Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios