Hautes-Alpes : « les Droits de l'Homme ne sont pas bafoués », C. Bigot-Dekeyzer

Hautes-Alpes : « les Droits de l'Homme ne sont pas bafoués », C. Bigot-Dekeyzer

SOCIÉTÉ / Alertés depuis plusieurs mois par les associations, les avocats auraient obtenu la preuve que plusieurs migrants ont été empêchés d’entrer sur le territoire français. La préfète réfute ces accusations

 

- Hautes-Alpes - 

 

« Les Droits de l’Homme n’ont pas été bafoués dans les Hautes-Alpes » : Cécile Bigot-Dekeyzer, la préfète des Hautes-Alpes, était l’invitée d’Au Bout de l’Actu pour son premier grand oral ce lundi soir. L’État qui a été saisi la semaine dernière par le barreau des Hautes-Alpes.

Selon les avocats, les Droits de l’Homme ne sont pas respectés dans le département. Après avoir traversé et gravi les cols de Montgenèvre et de l’Échelle, certains migrants auraient été obligés par la Police Aux Frontières à signer un document prérempli, au terme duquel ils renonçaient à leurs droits.