Hautes-Alpes : une halte pour les malades d'Alzheimer et leurs aidants

Hautes-Alpes : une halte pour les malades d'Alzheimer et leurs aidants

SANTE / L’idée est de les éloigner de l’univers médical, tout en soulageant les aidants.

 

- Hautes-Alpes -

 

La Croix-Rouge Française des Hautes-Alpes lance un nouveau service : Halte Répit Détente Alzheimer. Lors d’une demi-journée par semaine, les personnes atteintes de cette maladie seront accueillies pour des activités ludiques. L’idée est de les éloigner de l’univers médical, tout en soulageant les aidants.

Près de 90.000 personnes en France sont touchées par la maladie d’Alzheimer. Plus largement, ce sont des familles entières qui vivent cette maladie au quotidien, en comptant les aidants. Selon les chiffres de l’organisme, plus de 3 millions de français sont concernés. C’est pourquoi la Croix-Rouge Française a créé en 2016 le service Halte Répit Détente Alzheimer et on en compte aujourd’hui plus de 70 sites partout en France.

 

 

La Croix-Rouge Française des Hautes-Alpes qui a mené six mois d’études avant de savoir si elle allait mettre en place cette Halte Répit Détente Alzheimer. Les cadres et bénévoles ont tous été formés.

 

« Le but est de libérer les aidants. Leur permettre de souffler un peu », A. Barneaud

 

André Barneaud est le président la Croix-Rouge Française des Hautes-Alpes :