Hautes-Alpes : le numérique n’est pas le meilleur ami de la planète

Hautes-Alpes : le numérique n’est pas le meilleur ami de la planète

ENVIRONNEMENT / Le PETR du Briançonnais, des Écrins, du Guillestrois et du Queyras apporte sa pierre à l'édifice de la sobriété énergétique en éditant des fiches conseils sur les bons gestes à adopter au quotidien

 

- Hautes-Alpes -

 

Le numérique n’est pas le meilleur ami de la planète. En effet, il émet 4% des émissions de gaz à effet de serre, ce qui est plus que l’aviation civile mondiale. Un chiffre qu’Alice Prud’homme, Vice-présidente à la transition écologique du PETR du Briançonnais, des Écrins, du Guillestrois et du Queyras souhaite diminuer à son échelle en initiant un travail sur la sobriété énergétique. Dans un rôle de sensibilisation, le Pôle d’Équilibre Territorial et Rural a édité des fiches conseils sur les bons gestes à adopter au quotidien. Des posters ont également été diffusés dans les 36 communes du territoire. Si vous avez des questions ou même des idées à partager avec le PETR, n’hésitez pas à contacter Aude Perry au crte@paysgrandbrianconnais.fr.

 

LR