Hautes-Alpes : Crots, un accident coûte la vie à une jeune fille de 17 ans

Hautes-Alpes : Crots, un accident coûte la vie à une jeune fille de 17 ans

FAITS DIVERS / Une voiture avec à bord quatre jeunes de 17 à 19 ans a fait une violente sortie de route, sur la nationale 94 à Crots non loin de la plage des Eaux Douces. Une enquête pour homicide involontaire est ouverte par le parquet de Gap

 

- Hautes-Alpes - 

 

Un drame routier dans la nuit de ce mercredi à jeudi dans les Hautes-Alpes. Une voiture a fait une violente sortie sur la nationale 94 à Crots, avec à son bord quatre jeunes de 17 à 19 ans. Une adolescente a perdu la vie. Le parquet a ouvert une enquête pour homicide involontaire.

 

La victime a été projetée à 30 mètres du véhicule

Les routes haut-alpines ont été une nouvelle fois meurtrières la nuit dernière : une jeune fille, âgée de 17 ans, est décédée dans un accident de la route. Il est 23h30 quand les pompiers reçoivent la première alerte : un conducteur de 18 ans a perdu le contrôle de sa voiture. Dans une ligne droite, non loin de la plage des Eaux Douces à Crots, le véhicule a violemment percuté une barrière de sécurité avant de finir sa course dans un talus. Une adolescente, qui était sur la banquette arrière, a été éjectée et projetée à plus de 30 mètres du véhicule. En arrêt cardioventilatoire à l’arrivée des secours, elle n’a pu être réanimée. Son décès a été prononcé par le médecin dépêché sur les lieux du drame.

 

La vitesse pourrait être l'une des causes du drame

Dans le véhicule également trois jeunes hommes de 17 à 19 ans, dont le conducteur, tous dans un état critique. Ils présentaient de multiples traumatismes et ont été évacués sur le centre hospitalier de Gap. Le choc a été d’une « violence extrême » explique sur Alpes 1 le procureur Florent Crouhy, il a ouvert dans la foulée une enquête pour homicide involontaire. Elle est confiée à la brigade de gendarmerie d’Embrun, qui a effectué les premières constatations. Selon les premiers éléments, la vitesse pourrait être en cause dans ce drame de la route, des prélèvements toxicologiques et alcoolémie ont également été effectués. Les trois jeunes hommes seront entendus, quand leur état de santé leur permettra.

Notez que la jeune victime étudiait à l'IUT de Gap, tout comme les trois hommes se trouvant dans le véhicule. Une cellule psychologique a été ouverte au sein de l'établissement.

 

C. Cava Michard